Access bars

Access bars

Elle a été développée par Gary Douglas dans les années 1990. Cela consiste en un toucher tout en douceur de 32 points situés de chaque côté de la tête. Les Bars sont les connexions qui s’activent lorsque le praticien touche avec douceur ces points parallèles et permet de mettre en action des schémas positifs.

Elle a pour effet de dissiper la charge électromagnétique et permet de possibilité d’effacer définitivement les limites dans tous les aspects de notre vie (argent, créativité, santé, sexualité, communication, etc.)

Les bienfaits :

  • réduit le stress, l’anxiété et les excès de pensées
  • améliore le sommeil
  • calme les pensées
  • renforce l’estime de soi
  • soulage les douleurs physiques
  • faciliter la perte de poids.
  • améliore l’hyperactivité et les problèmes d’attention

Suite à une séance de Bars, vous aurez au minimum l’impression d’avoir reçu un excellent massage, au mieux transformer entièrement votre vie.

Comment se déroule une séance ?

  • La séance débute par un échange afin de comprendre votre cheminement, vos besoins, ce que vous attendez d’une séance…
  • Ensuite, tout en restant habillé, vous vous allongez confortablement sur une table de massage.
  • J’active alors les 32 points par apposition des mains sur votre tête.
  • Enfin, nous prenons un nouveau temps pour échanger sur votre ressenti.
  • Voici une vidéo pour mieux comprendre :

Combien de séances faut-il ?

Si une seule séance permet parfois d’obtenir des résultats impressionnants, variables suivant les personnes. Parfois 2 à 3 séances suffisent, parfois il est nécessaire de faire des séances régulières pour ressentir un allègement durable suivant le vécu et le ressenti…

Pour en savoir plus sur Access Consciousness, c’est par ici : https://www.accessconsciousness.com/fr

La méthode Access bars reste une technique de soin énergétique corporel et ne remplace en aucun cas la visite chez un médecin. Le praticien s’engage à ne pas établir de diagnostic médical et à exercer son art dans le strict domaine de la prévention.

Calcium, les sources en dehors des laitages

 

 

 

 

Pendant des millions d’années, l’Homme préhistorique n’a pas consommé de laitages, et encore aujourd’hui de nombreux pays n’ont pas l’habitude d’en manger. Les produits laitiers ont un impact mitigé sur notre santé : allergies, intolérance, acidité, problèmes respiratoires, problèmes de digestion, ballonnements, infections ORL à répétition…

Il existe de nombreuses sources de calcium végétales et un peu animales, qui présentent l’avantage d’être mieux assimilables par notre organisme et de contenir d’autres minéraux indispensables comme le magnésium, le potassium, le phosphore, le sodium, le fer, le soufre….

Ce qui compte n’est pas tant la quantité de calcium ingérée, que le pourcentage effectivement utilisé par notre organisme.

A quoi sert le calcium ?

Le calcium est un minéral indispensable à la croissance. Il joue un rôle primordial pour maintenir la santé et la solidité des os. Ces derniers stockent presque 99% du calcium présent dans le corps humain. Le 1% restant est impliqué dans de nombreux processus biologiques comme la contraction musculaire, les battements du cœur, la régulation de la tension artérielle, la coagulation du sang et le fonctionnement du système nerveux.

Qu’est-ce qui favorise, ou défavorise, l’absorption de calcium ?

La vitamine D est le principal facteur favorisant l’absorption du calcium. Elle est fabriquée par l’organisme durant l’exposition au soleil d’avril à octobre. Il est donc conseillé de prendre de la vitamine D en supplément de novembre à mars après une prise de sang pour vérifier son taux.

Dans le même temps, il est conseillé de manger peu salé car l’excès de sel fait fuir du calcium dans les urines.

Les oxalates de certaines aliments, comme dans les épinards, limitent l’absorption du calcium des végétaux.  Ainsi, les légumes verts qui en contiennent peu sont à privilégier : les choux ainsi que les navets et leurs fanes…

L’importance de l’exercice physique est prédominant pour la solidification des os et l’utilisation optimale du calcium. Il est conseillé d’en faire régulièrement, si possible plusieurs fois par semaine, en alternant activité d’endurance (marche rapide, jogging, vélo…) et activité plus soutenue (gymnastique, musculation, ski, course, danse…), tout en adaptant les activités à son âge.

Les différentes sources de calcium (liste non exhaustive !) :

 

Résultat de recherche d'images pour "figues"

 

Les fruits : les oranges, les figues, les abricots secs et les prunes

Les légumes : le brocoli ( 150 g de brocoli contiennent autant de calcium qu’un verre de lait), l’oignon, le cresson, les algues, l’épinards, le chou vert frisé, le chou chinois, le rutabaga, la mâche,  la roquette. Gardez en tête que l’équivalent d’une tasse de ces ingrédients apporte autant de calcium qu’un petit verre de lait.

Les légumineuses : les haricots blancs, les haricots rouges, les pois chiches, les lentilles et le soja

Les fruits secs : les amandes, les noix et les pistaches

 

Résultat de recherche d'images pour "persil"

 

Les herbes aromatiques : le persil, le basilic, l’aneth, l’origan, la menthe, le thym, l’ortie, la sauge…

A ciseler au dernier moment pour garder toutes les propriétés.

 

Image associée

 

Les graines : la championne est incontestablement la graine de sésame, viennent ensuite les graines de chia, les graines de lin. Il faut cependant les broyer pour bien les assimiler !

 

Image associée

 

Autres sources de calcium : le calcium du lait de coco et du lait de soja, des laits végétaux est facilement assimilé par l’organisme. Le tofu est une source de calcium et de protéines avec en plus un très faible apport en graisses.

L’eau minérale peut s’avérer utile en complément de façon occasionnelle (Contrex, Hépar, Vittel…)

 

Résultat de recherche d'images pour "algues du pêcheur"

 

Les algues à intégrer dans son alimentation offrent une excellente source de calcium : le Wakamé (soupe japonaise), le Kombu (cuite avec des légumineuses en améliore la digestibilité). Ou plus simplement la salade du pêcheur qu’on trouve en magasin bio à saupoudrer sur des crudités.

Les aliments d’origine animale apportent peu de calcium mais les sardines et les anchois sont une très bonne source à condition de les manger avec leurs arêtes !

En conclusion, avec une alimentation variée, on peut consommer suffisamment de calcium au quotidien sans trop d’efforts.

Aussi pour ne pas avoir peur de manquer de calcium, on peut suivre l’avis de l’école de santé publique de Harvard qui préconise :

« Se procurer une à deux bonnes sources de calcium par jour »

 

Se prémunir contre la grippe

La grippe arrive ! plutôt que de se faire vacciner (sauf personnes à risque si avis médical) voici quelques conseils pour l’éviter ou à défaut atténuer les symptômes.

Avant tout la prévention :

▪ Se laver régulièrement les mains avec du savon
▪ Tousser et éternuer dans un mouchoir jetable ou dans le creux du bras
▪ Aérer régulièrement les pièces de vie matin et soir au moins 10mn
▪ Rester chez soi quand on est malade et porter éventuellement un masque pour ses proches
▪ Désinfecter les zones de contact et les objets du malade

Voici quelques aides pour stimuler ses défenses immunitaires :

  • La vitamine D3 : demander à son médecin un dosage de la vitamine avec complémentation si besoin, les études suggérant qu’un taux optimal se situe autour de 50 à 80 ng/ml.
  • La vitamine C : supplémenter avec 500 mg/j de vitamine C naturelle
  • Une cure de probiotiques pour une flore optimale garante de notre santé
  • L’échinacée : propriétés anti-infectieuses et soutien des défenses naturelles (sauf en cas de maladie auto-immune)
  • La propolis : à titre préventif et même en cas de grippe installée, la choisir d’origine française, de qualité bio, et fraîche

Si la grippe s’est installée, pensez aux huiles essentielles ! Plusieurs fois par jour, appliquez 2 à 3 gouttes pures de ravintsara (ou diluées dans un peu d’huile végétale pour les peaux sensibles) sur différents endroits stratégiques du corps : poignets, voûte des pieds, sternum, le long de la colonne vertébrale.

Prendre 1 goutte de ravintsara dans une petite cuillère de miel 4 fois dans la journée.

Faites une infusion de romarin ou thym avec une cuillère à café de miel de thym et un peu de cannelle et citron, 3 tasses dans la journée si on veut un résultat.

Pensez aussi au sureau : en infusion ou en sirop, il a des propriétés anti viral. Son action est d’autant plus efficace si le remède est pris dès les premiers stades de la maladie, à petites doses répétées plusieurs fois par jour.

Assez efficace  : le chlorure de magnésium. Prenez en un verre (20g par litre) toutes les 3h le 1er jour puis un verre à jeun chaque matin jusqu’à la disparition des symptômes.

Manger « frugal » pour que votre corps se défende mieux et ne perd pas de d’énergie dans la digestion. Faites des bouillons, des soupes, abusez de légumes et fruits et buvez beaucoup.

Reposez-vous, c’est le meilleur remède !

Si  les symptômes persistent au-delà de 48h, consultez rapidement un médecin surtout  pour les personnes fragiles (nourrissons, personnes âgées …).

Un naturopathe vous apportera des conseils personnalisés pour aider votre système immunitaire à se renforcer par des méthodes naturelles. Cela vous aidera à passer l’hiver en forme !

 

Courge rôtie, riz noir et sauce tahini

 

Nous sous sommes régalés hier soir en invitant des amis vegan. Pas besoin parfois de faire des recettes très compliquées, il suffit d’allier des légumes de saison, quelques herbes fraîches et on obtient une jolie assiette. Cette association est une réussite en saveurs et un plaisir pour les yeux.

La courge cuite au four est légèrement caramélisée, très savoureuse ! Le riz noir mérite à être mieux connu car il contiendrait plus d’antioxydants qu’une portion de myrtilles, très riche en fibres et pauvre en sucre. Il a un petit goût de myrtille. La sauce tahini à base de sésame est une bonne source de protéines, et apporte des fibres et des minéraux (calcium, magnésium…).

A refaire !

Ingrédients pour 4 personnes:

La courge rôtie:

  • 1 beau morceau de courge soit 4 tranches un peu épaisses
  • 2 c. à s. d’huile d’olive
  • 1 c. à c. de sirop d’agave ou sucre de coco
  • 1 c. à s. de thym
  • Sel
  • Poivre

Pour accompagner:

  •  200 g de riz Venere
  • 1/2 grenade égrainée
  • Coriandre fraichement ciselée (ou persil)

La sauce tahini:

  • 60 ml de tahini (crème de sésame)
  • 60 ml d’eau
  • 1/2 citron pressé

Préparation:

Épépiner la courge et la couper en tranches, tout en conservant la peau.
Disposer les tranches de courge sur une plaque de four tapissée d’une feuille de papier cuisson. Dans un petit bol, mélanger l’huile d’olive avec le sirop d’agave ou sucre de coco et le thym. Saler et poivrer. Badigeonner les tranches de courge de la marinade obtenue à l’aide d’un pinceau, puis enfourner à 200° pendant 40 minutes.
Rincer le riz noir et cuire dans de l’eau salée selon les indications.
Laver, sécher et ciseler finement la coriandre.
Préparer la sauce tahin: mixer tous les ingrédients jusqu’à obtention d’une sauce bien crémeuse.
Sur chaque assiette, verser le riz et une tranche de courge. Arroser de sauce tahini, répartir les graines de grenade et la coriandre
Régalez-vous !

cake au chocolat sans oeuf et sans gluten

 

Le goûter est toujours compliqué pour les enfants. Voici un gâteau rapide à faire et sain !

La compote de pomme remplace les œufs. La farine de riz est sans gluten, elle a un goût assez neutre et on la trouve en magasin bio.

J’ai doublé les doses pour un gâteau plus grand…!

Ingrédients secs :

100 grammes de farine de riz

25 grammes de poudre d’amande

70 grammes de sucre de canne complet

35 grammes de poudre de cacao sans sucre ajouté

½ cuillère à café de bicarbonate de soude

½ cuillère à café de levure

Ingrédients humides :

15 grammes d’huile de coco liquide ou d’huile d’olive

75 grammes de compote de pommes sans sucre ajouté

150 grammes de lait d’amande ou lait de riz

Préparation :

Préchauffez votre four à 180°.

Déposez dans un saladier tous les ingrédients secs, mélangez. Ajoutez les ingrédients humides et mélangez jusqu’à l’obtention d’un mélange homogène.

Recouvrez vos moules de papier sulfurisé et versez y la préparation.

Enfournez environ 20 mn.

Bon appétit !

Cantine Simple à Paris 6

 

Un très bel endroit chaleureux et une cuisine fraîche, bio et de saison.

Tout est fait maison et une farandole de desserts sont proposés près de la caisse pour les gourmands. Avant on peut choisir : une soupe, un bouddha bowl, une tarte aux légumes, un gratin, une assiette détox…Il y’en a pour tous les goûts!

 

Il y’a toujours un plat sans gluten et sans lactose, un plat végétarien.

Pour accompagner un jus à l’extracteur, une infusion chaude comme celle détox au gingembre-citron-menthe fraiche, différents thés, un vin bio…

J’ai beaucoup aimé, les plats sont copieux et harmonieux. A recommander si vous passez dans le quartier !

Adresse : 86 rue du cherche midi 75 006 PARIS
Tel 01 45 44 79 88 – Heures : 12:00 – 18:30

Ma découverte des jus Yumi

 

L’automne est une des saisons idéale pour se faire du bien et recharger les batteries avant l’hiver. Faire une cure de jus permet de retrouver de l’énergie en se reminéralisant.

J’ai testé les jus Yumi pour leur qualité et les recettes sont originales et variées…

C’est quoi au juste ?

Chaque bouteille se compose de 5 légumes et de 2 fruits. Les légumes trop souvent délaissés au profit des fruits,  sont pourtant 4 fois plus protecteurs pour l’organisme. Pour une bouteille, on presse au minimum 600 grammes de produits frais. Les jus de légumes sont naturellement peu sucrés (3 à 6 g de sucre pour 100ml chez Yumi) et ne provoquent pas de pics de glycémie. Quant aux calories, il y en a entre 90 et 140 par bouteille.

Ces petits jus sont pressés à froid et traités sous haute pression, ce qui permet de conserver le goût et les vitamines.

Yumi privilégie invariablement des légumes locaux issus d’une agriculture raisonnée et sont sélectionnés pour leur haute densité nutritionnelle.

Ces véritables petites bombes d’énergie, sont des alternatives pratiques et de haute qualité, pour ceux qui manquent cruellement de temps ou qui n’ont pas d’extracteur. Faciles à transporter, ils font office d’en-cas quand on a pas le temps de se poser tout en permettent de combiner plaisir et alimentation saine

Quand prendre son jus ?

Au réveil, au déjeuner (on complète avec une protéine et des céréales), pour un encas super vitaminé ou quand on a un petit creux, pour un diner léger, après une séance de sport, à l’apéro et même en cure détox…

Exemples de jus :

  • L’invincible: betterave/Ananas/ Kumquat/Gingembre/Carotte/Citron/Myrtille
  • La fessée: Epinards/Brocolis/Chou vert/ Persil/Citron vert/ Poire/ Asperges
  • Le pacemaker: Avocat/Chou vert/Poire/Ananas/ Gingembre/Epinards/ Pomme granny/ Menthe/Fenouil.
  • The mojo: Curcuma/Gingembre/Pomme/Menthe/Carotte/Ananas/Fenouil/Citron vert
  • No stress: Poivron/Celeri rave/Grenade/Pomme/Fenouil/Citron vert/Basilic/Gingembre
  • Antidote: Concombre/Pomme granny/ Citron/Romarin/Pamplemousse/ Menthe/Melon vert/Céleri branche/Gingembre/Epinards
  • Focus: Romarin/Carotte/Fenouil/Citron/Chou rouge/Gingembre/Pomme/Betterave

Comment ça marche ?

La livraison d’une cure YUMI se fait par pack de 7 bouteilles afin de profiter des bienfaits des légumes tous les jours de la semaine; la livraison est offerte à Paris et coûte 6€ pour le reste de la France Métropolitaine.

Vous choisissez soit de commander les jus à l’unité ou en coffret de 7 bouteilles, en commande simple ou avec un abonnement (sans engagement, on peux le stopper à tout moment).

Vous pouvez être livrés chez vous, au bureau, où vous voulez ce qui est assez pratique ! Il faut juste les garder au frais et ils peuvent se conserver jusqu’à deux semaines.

En ce moment, Yumi offre une bouteille pour toute 1ère commande avec le code promo : armellehuet

Une bonne occasion pour tester et se faire du bien 🙂 Nouveau un coffret 100% shots de gingembre, parfait pour stimuler ses défenses naturelles, si vous aimez le gingembre testez le !

 

Velouté iranien au fenouil, pistache et safran

Une recette rapide et simple qui fait son effet, trouvée dans le magazine 95° : le magazine du Vitaliseur de Marion Kaplan.

Le Vitaliseur est un appareil de cuisson en inox qui ressemble à un couscoussier et permet une cuisson basse température. Sa caractéristique principale réside dans le fait que la température de vapeur en dépasse pas 95°, idéale pour préserver les nutriments et les vitamines. Très pratique, je m’en sers tous les jours pour cuire les légumes et poissons.

Le fenouil possède de nombreuses vertus : diurétique et peu calorique (il est composé d’environ 90% d’eau), il lutte contre l’aérophagie, les digestions difficiles. Il est riche en potassium, phosphore et vitamine C.

Les pistaches que l’on choisit non salées et bio, sont anti oxydantes (elles contiennent des flavonoïdes et du resvératrol). De forte densité énergétique car riches en acides gras insaturés, elles sont excellentes pour la santé cardio-vasculaire et contribuent à faire diminuer le mauvais cholestérol. Elles sont très riches en vitamines (B1 et B6), minéraux (cuivre, fer, phosphore,manganèse) et fibres.

Préparation 3 mn       Cuisson 12 mn

Velouté iranien au fenouil, pistache et safran

Ingrédients pour 6 personnes

  • 2 beaux fenouils
  • 1 oignon doux
  • 50g de pistaches émondées
  • 6 à 10 pistils de safran
  • 2 pincées de coriandre
  • 2 pincées de cardamome
  • 2 pincées de macis (ou noix de muscade)
  • Pour servir : yaourt de brebis, huile d’olive, pistaches concassées

Remplissez un quart de la cuve du Vitaliseur d’eau ou d’un couscoussier et portez à ébullition. Mettez les fenouils et l’oignon émincés sur le tamis et faites cuire, couvercle fermé, pendant 12 minutes. Les légumes doivent être très tendres. Trois minutes avant la fin de la cuisson, ajoutez les pistaches.

Mettez les légumes, les pistaches, les épices, du sel et de l’eau de façon à ce qu’elle recouvre à peine les légumes. Mixez fortement et rectifiez l’assaisonnement. Servez dans de jolis bols, versez quelques gouttes de yaourt de brebis ( je n’en ai pas mis) d’huile d’olive et parsemez un peu de pistaches.

 

Si ça vous dit ? Bon appétit 😉

Une rentrée en pleine forme !

 

Après 2 mois de vacances, la rentrée scolaire est bien souvent difficile et mal vécue. Voici quelques conseils pour une rentrée en toute sérénité et préparer ainsi l’arrivée de l’automne…

  1. Une alimentation de qualité :

Privilégiez les produits frais riches en vitamines et minéraux qui vous apporterons de l’énergie : des fruits et légumes de saison de production locale, raisonnée ou bio si possible, des céréales semi-complètes, des oléagineux  (amandes, noisettes, noix…). Pensez aux aliments riches en oméga 3 nécessaires au fonctionnement du cerveau : huile de colza, de noix, les petits poissons gras (sardines, maquereaux..)

Limitez au maximum le sucre rapide qu’on retrouve un peu partout et notamment dans les produits industriels et les plats préparés. Optez pour des goûters sains à base de fruits, oléagineux, un gâteau fait maison, du pain complet et de la purée d’amande bio…

Préférez une cuisson douce ou des crudités afin de préserver au maximum les vitamines, minéraux et oligo-éléments.

Buvez régulièrement au cours de la journée une eau pure faiblement minéralisée, des tisanes, du thé vert voire des jus verts (fenouil, céleri, citron, pêche ou pomme pour adoucir).

2. Des temps de pause et un sommeil suffisant

Les rythmes sont souvent très soutenus, il est important d’avoir des moments récupérateurs loin des écrans de télévision, des tâches ménagères ou administratives… Au moins une fois par semaine, faites une activité qui vous donne du plaisir : chant, théâtre, cinéma, lectures, dessin, voir des amis….  

Même 10 ou 15 mn permet un sas de décompression et de se ressourcer…

Pour les enfants, prendre le temps de goûter, d’aller un peu dehors s’oxygéner, bouger ! Commencer les devoirs en ayant fait une pause, ils ont besoin de se défouler !

Se coucher pas trop tard, c’est à dire si possible avant 23h, en ayant veiller à ne plus regarder d’ordinateur ou télévision 1h avant de se coucher. Reprendre un rythme régulier vous aidera à faciliter l’endormissement. Baisser la lumière progressivement pour avertir le cerveau que la nuit s’approche. Prenez un bon livre, écouter une musique douce, un bain chaud…

3. Pratiquer une activité physique douce et régulière 

 

C’est essentiel pour être en bonne santé ! La marche est excellente, on peut la pratiquer à tout âge. On peut marcher 45 minutes d’affilée 2 fois/semaine au minimum ou 1 fois en y ajoutant une activité sportive de votre choix (yoga, vélo, le chi gong, le tai chi, pilate, piscine…). Le corps ne s’use que si on ne s’en sert pas, l’homme est fait pour bouger ! Le tout est d’y prendre du plaisir pour pouvoir le faire tout au long de l’année et d’avoir une activité physique régulière.

4. Aidez vous de plantes adaptogènes ou super-aliments

 

 

Certaines plantes peuvent vous aider à mieux supporter le stress. Ils vous aident à gagner en énergie et à vous adapter plus facilement aux tensions de la rentrée. Pensez aux plantes adaptogènes (ginseng, éleuthérocoque, ashwaganda) à l’acérola, au cassis au romarin ou tout simplement au magnésium.

Bonne rentrée à tous !

 

Mon stage de 3 jours de cueilleur urbain

 

Cela faisait un moment que je voulais tester la cueillette dans les parcs avec un professionnel. Christophe de Hody organise des sorties sur le thème des plantes sauvages comestibles et médicinales. Ces balades s’adressent autant aux novices qu’aux initiés, je vous le conseille on apprend beaucoup sur l’environnement qui nous entoure et surtout qu’on peut manger beaucoup de plantes à condition de bien les connaître !

Christophe de Hody est naturopathe, herbaliste et botaniste de terrain. Il aime partager ses connaissances on sent qu’il aime ce qu’il fait !

 

Notre 1er jour s’est déroulé au parc de Saint Cloud, les 2 autres jours au Bois de Boulogne. Nous étions 17  : des naturopathes, une maman et son fils, une chilienne…des amoureux de la nature en tout cas.

Equipés d’une loupe de botaniste, de sacs pour déposer nos cueillettes, de livres sur les plantes, d’un appareil photo et d’un pique-nique nous avons arpentés pendant 3 jours les parcs. Au fur et à mesure, nous avons découvert les familles de plante, des astuces pour les reconnaître car elles peuvent être toxiques voire mortelles et à porter de main…Souvent appelées mauvaises herbes, il en est rien et la nature est plein de ressources !

On a appris que nous pouvions manger les glands à condition de les faire bouillir dans 3 eaux, nous avons dégusté des feuilles de tilleul, des fleurs de mauve, appris à cueillir les orties et à ne pas les confondre avec le lamier blanc, appris à fumer la pipe avec la laitue vireuse, que l’épiaire avait goût de champignon, le chénopode blanc goût de d’épinards…

Conclusion très positive : un bon bol d’air, un groupe sympathique, un prof pédagogue et le tout avec bonne humeur et rencontres…

Je vous le conseille différentes formules sont proposées :

Accueil

camomille romaine

Cèdre du Liban

Berce

Bonne cueillette !