Une rentrée en pleine forme !

 

Après 2 mois de vacances, la rentrée scolaire est bien souvent difficile et mal vécue. Voici quelques conseils pour une rentrée en toute sérénité et préparer ainsi l’arrivée de l’automne…

  1. Une alimentation de qualité :

 

 

Privilégiez les produits frais riches en vitamines et minéraux qui vous apporterons de l’énergie : des fruits et légumes de saison de production locale, raisonnée ou bio si possible, des céréales semi-complètes, des oléagineux  (amandes, noisettes, noix…). Pensez aux aliments riches en oméga 3 nécessaires au fonctionnement du cerveau : huile de colza, de noix, les petits poissons gras (sardines, maquereaux..)

Limitez au maximum le sucre rapide qu’on retrouve un peu partout et notamment dans les produits industriels et les plats préparés. Optez pour des goûters sains à base de fruits, oléagineux, un gâteau fait maison, du pain complet et de la purée d’amande bio…

Préférez une cuisson douce ou des crudités afin de préserver au maximum les vitamines, minéraux et oligo-éléments.

Buvez régulièrement au cours de la journée une eau pure faiblement minéralisée, des tisanes, du thé vert voire des jus verts (fenouil, céleri, citron, pêche ou pomme pour adoucir).

2. Des temps de pause et un sommeil suffisant

Les rythmes sont souvent très soutenus, il est important d’avoir des moments récupérateurs loin des écrans de télévision, des tâches ménagères ou administratives… Au moins une fois par semaine, faites une activité qui vous donne du plaisir : chant, théâtre, cinéma, lectures, dessin, voir des amis….  

Même 10 ou 15 mn permet un sas de décompression et de se ressourcer…

Pour les enfants, prendre le temps de goûter, d’aller un peu dehors s’oxygéner, bouger ! Commencer les devoirs en ayant fait une pause, ils ont besoin de se défouler !

Se coucher pas trop tard, c’est à dire si possible avant 23h, en ayant veiller à ne plus regarder d’ordinateur ou télévision 1h avant de se coucher. Reprendre un rythme régulier vous aidera à faciliter l’endormissement. Baisser la lumière progressivement pour avertir le cerveau que la nuit s’approche. Prenez un bon livre, écouter une musique douce, un bain chaud…

3. Pratiquer une activité physique douce et régulière 

C’est essentiel pour être en bonne santé ! La marche est excellente, on peut la pratiquer à tout âge. On peut marcher 45 minutes d’affilée 2 fois/semaine au minimum ou 1 fois en y ajoutant une activité sportive de votre choix (yoga, vélo, le chi gong, le tai chi, pilate, piscine…). Le corps ne s’use que si on ne s’en sert pas, l’homme est fait pour bouger ! Le tout est d’y prendre du plaisir pour pouvoir le faire tout au long de l’année et d’avoir une activité physique régulière.

4. Aidez vous de plantes adaptogènes ou super-aliments

Certaines plantes peuvent vous aider à mieux supporter le stress. Ils vous aident à gagner en énergie et à vous adapter plus facilement aux tensions de la rentrée. Pensez aux plantes adaptogènes (ginseng, éleuthérocoque, ashwaganda) à l’acérola, au cassis au romarin ou tout simplement au magnésium.

Bonne rentrée à tous !

 

Mon stage de 3 jours de cueilleur urbain

 

Cela faisait un moment que je voulais tester la cueillette dans les parcs avec un professionnel. Christophe de Hody organise des sorties sur le thème des plantes sauvages comestibles et médicinales. Ces balades s’adressent autant aux novices qu’aux initiés, je vous le conseille on apprend beaucoup sur l’environnement qui nous entoure et surtout qu’on peut manger beaucoup de plantes à condition de bien les connaître !

Christophe de Hody est naturopathe, herbaliste et botaniste de terrain. Il aime partager ses connaissances on sent qu’il aime ce qu’il fait !

Notre 1er jour s’est déroulé au parc de Saint Cloud, les 2 autres jours au Bois de Boulogne. Nous étions 17  : des naturopathes, une maman et son fils, une chilienne…des amoureux de la nature en tout cas.

Equipés d’une loupe de botaniste, de sacs pour déposer nos cueillettes, de livres sur les plantes, d’un appareil photo et d’un pique-nique nous avons arpentés pendant 3 jours les parcs. Au fur et à mesure, nous avons découvert les familles de plante, des astuces pour les reconnaître car elles peuvent être toxiques voire mortelles et à porter de main…Souvent appelées mauvaises herbes, il en est rien et la nature est plein de ressources !

On a appris que nous pouvions manger les glands à condition de les faire bouillir dans 3 eaux, nous avons mangé des feuilles de tilleul, des fleurs de mauve, appris à cueillir les orties et à ne pas les confondre avec le lamier blanc, appris à fumer la pipe avec la laitue vireuse, que l’épiaire avait goût de champignon, le chénopode blanc goût de d’épinards…

Conclusion très positive : un bon bol d’air, un groupe sympathique, un prof pédagogue et le tout avec bonne humeur et rencontres…

Je vous le conseille différentes formules sont proposées :

Accueil

Camomille allemande

Tanaisie (toxique en grande quantité!)

lotier corniculé

Cèdre du Liban

Berce

Bonne cueillette !

L’auriculothérapie

 

L’origine

L’auriculothérapie est une « technique » officiellement reconnue en 1987 par l’Organisation mondiale de la santé comme une médecine traditionnelle.

L’auriculothérapie est une technique très ancienne (3200 avant J.C) reprise en France par le Dr Paul Nogier en 1950.

Après 15 années d’expérimentation, il put dresser la carte des différents organes représentés dans le pavillon de l’oreille en remarquant que la forme de l’oreille ressemblait étrangement à celui d’un fœtus à l’envers.

Comment cela fonctionne ?

L’auriculothérapie est une technique de réflexologie : tous les organes du corps ont des points réflexes dans l’oreille.

Il a été actuellement détecté dans le pavillon auriculaire plus de deux cents points spécifiques, correspondant à un organe ou à un système.

Les tensions sont soulagées par la stimulation des point réflexes grâce à un stylet et selon un protocole pour le problème traité.

Le traitement peut être efficace en quelques heures ou quelques jours pour des cas récents. Pour des cas anciens, l’efficacité sera appréciée en une à quatre semaines.

Les indications

Elles sont comparables à celles de l’acupuncture :

– les douleurs, aiguës ou chroniques, rhumatismes, arthrose, sciatique, migraine

– les souffrances physiques ou mentales : le stress, la fatigue, le nervosisme, insomnie

– les troubles fonctionnels (constipation, reflux), les dépendances (en particulier le tabagisme) les allergies, la perte de poids…

Les contre-indications

  • insuffisance vitale
  • Peur de la méthode
  • Début des règles
  • Grossesse
  • Hémophilie
  • Traumatisme local ou point hyper-algique

Restaurant So Nat (Buddha Bowl)

 

Pour un déjeuner entre naturo, nous avons voulu tester une nouvelle adresse 100% bio. Au téléphone on nous a conseillé d’arriver vers 12h et on comprend pourquoi ensuite car c’est le rush rapidement ! Beaucoup de ventes à emporter pour les cadres qui veulent manger healthy ou les jeunes filles qui travaillent dans le quartier…

Très bons buddha bols végétariens, orignaux et plutôt copieux !

Qu’est qu’un buddha bowl ? C’est un plat qui réunit légumes, céréales, légumineuses et oléagineux dans un seul et même bol. Une belle idée pour faire le plein de vitamines et fibres le tout parfaitement équilibré.

Le restaurant est certifié AB et le menu change au grès des saisons tous les 3 mois.

Nous avons pris le Veggy Boogy, la base de vermicelles de riz est agrémentée, entre autres, de gingembre mariné aux câpres, carottes à la coriandre et cumin, chips de lotus, mangues et tofu fumé… le tout parsemé de baies de goji et noisettes ainsi que de sauce soja et sésame.

 

 

Le jus du jour était aux épinards – pomme – basilic – menthe

Au dessert au choix ce jour un carrot cake ou un pudding de chia et fruits.

Il existe différentes tailles de bowl, différentes formules allant de 9€ a 15€ environ.

Une belle adresse avec un décor végétal et lumineux très agréable, on s’y sent bien !

Horaires :
Lundi au vendredi 11h30-15h
Samedi 12h-16h (brunch)

Adresse : 5, rue Bourdaloue
75 009 Paris
Tel : 01 77 18 96 52 (pas de réservation!)

Métro : Notre Dame de Lorette

Détox il n’est pas trop tard !

 

Nos ancêtres avaient l’habitude de pratiquer une cure pour épurer le foie deux fois par an, au rythme de la sève montante et descendante des plantes. Ils suivaient la nature et ils gagnaient en énergie et vitalité. Cela va favoriser une bonne assimilation des nutriments pour être en pleine forme et nous permettre d’être plus résistant face aux agressions extérieures.

Aujourd’hui, nous faisons subir à notre corps de façon continu des d’excès alimentaires dans un environnement encombré de polluants !

Ecoutez votre corps et les signes comme des lenteurs digestives, ballonnement, langue chargée, mauvaise haleine, maux de tête fréquents, perturbations hormonales, boutons…

Une cure détox suppose qu’on soit suffisamment en forme pour la supporter et ne pas affaiblir encore plus notre organisme car cela requiert de l’énergie !

Opter pour des tisanes de pissenlit, romarin, bardane (…) à cueillir ou acheter les en herboristerie ou en magasin bio. Mettez 30g dans une casserole, recouvrez d’un litre d’eau froide et faites chauffer doucement à couvert. Laissez frémir 5 minutes et retirez du feu, laissez infusez 15 minutes encore avant de filtrer. A boire tout au long de la journée au moins 3 tasses pour avoir une efficacité.

Sinon si vous préférez prenez les en extrait de plantes sèches.

Au repas opter pour une salade de cresson ou de roquette, des lamelles de radis noirs, des artichauts arrosés d’un jus de citron…Ajouter à vos menus des épices pour prendre soin de votre foie : le cumin, la coriandre, le curcuma, la cannelle, le clou de girofle.

Vous pouvez faire cette cure pendant 1 semaine 10 jours. En parallèle mangez plus léger : légumes vapeur avec quelques herbes et un peu d’huile d’olive, des protéines maigres comme du poisson, de la volaille, des jus de légumes, des fruits peu sucrés… ou passez tout simplement à une alimentation végétariennes pendant ces quelques jours.

Profitez pour vous oxygénez, faire du sport, ralentir le rythme, vous couchez tôt et prendre soin de vous !

A éviter cependant ou être accompagné en cas de calculs biliaires, traitement et pour les femmes enceintes.

 

 

 

 

Tarte aux fraises toute légère !

Elles pointent leur nez sur les marchés : gariguettes, charlottes, mara des bois…

Riche en vitamine C, la fraise lutte contre le vieillissement de la peau, protège les yeux contre l’exposition aux radicaux libres provenant des UV du soleil. Elle contient des fibres, de la vitamine B dont la vitamine B9 (je ne sais pas si c’est pour cette raison que les femmes enceintes ont des envies de fraises ?!) et de la vitamine A.

Faible en calories (33Kcal/100g) et riche en nutriment elle est parfaite pour l’été !

Elle peut néanmoins créer sur certains individus, des réactions cutanées gênantes comme des allergies.

Pour les mettre en valeur et finir un repas en légèreté, voici une tarte toute simple mais sur une pâte caramélisée !

Ingrédients

  • 20 g de beurre demi-sel bio  fondu
  • 20 g de sucre de canne complet bio ou sucre de coco
  • 1 pâte feuilletée bio
  • 500g de fraises
  • quelques pistaches broyées ou mixées
  1. Préchauffez votre four à 180°C.
  2. Chemisez une plaque de four avec du papier sulfurisé et beurrer un disque de 25 cm. Saupoudrez cette zone avec la moitié du sucre.
  3. Déposer votre pâte feuilletée sur ce cercle, la piquer avec une fourchette pour éviter qu’elle ne lève. Couvrez le fond de pâte d’une feuille de papier sulfurisé puis recouvrir avec des haricots secs. La cuire à blanc pendant 10/15 minutes. La pâte cuit complètement à plat, sans « trottoir ». Le beurre et le sucre vont permettre de la caraméliser.
  4. Déposer les fraises coupées en 2.
  5. Saupoudrez le reste de sucre et insérer des brisures de pistaches : on peut en mettre d’avantage soit broyées soit mixées selon les goûts.

Bon appétit !

 

Formation en aromatologie : système digestif et gynécologie

 

J’ai suivi pendant 2 jours une formation sur un module d’aromathérapie scientifique sur le système digestif et le gynécologie.

Ce sont 2 thèmes qui me tiennent à cœur et que je voulais approfondir en aromathérapie. Les huiles essentielles sont très puissantes et il faut faire très attention en les utilisant. Elles contiennent des molécules aromatiques actives sous une forme très concentrée et qui peuvent se révéler très puissantes, donc dangereuses (effet dermocaustique, hépatotoxique, photosensibilisation, allergie…)

Il convient en fonction de l’usage que l’on en fait, de prendre donc certaines précautions.

L’aromathérapie est une médecine récente même si les huiles essentielles étaient déjà utilisées du temps de l’Egypte ancienne. Elle constitue aujourd’hui et à part entière l’une des branches des médecines non conventionnelles.

J’ai choisi la formation d’Aude Maillard, docteur en pharmacie et aromathérapeute du fait de sa compétence et de la possibilité de ne pas suivre la formation complète mais à la carte.

Cela me permet de compléter la phytothérapie pour répondre à une problématique :

  • en terme digestif : digestion difficile, constipation, calculs biliaires, acidité, intestins irritables, maladie de Crohn ou maladies inflammatoires intestinales, hépatite, parasites…
  • en terme gynécologique : aménorrhée, règles douloureuses ou abondantes, cystite, fuites urinaires, herpès, papilloma virus, effets indésirables de la ménopause, syndrome prémenstruel…

On peut soit faire des préparation externe soit interne sous forme de gélules, ovules, suppositoires…

On peut ainsi répondre à des pathologies, améliorer notre bien-être et notre santé avec une composition entièrement naturelle !

 

Sauce vegan pour asperges

J’adore les asperges, c’est la saison autant en profiter !

L’asperge est riche en fibres et en nutriments (vitamines A, C, E). Elle est une source très intéressante de folates (vitamine B9) qui participe à la fabrication de tous les tissus de l’organisme, au bon fonctionnement du système nerveux et immunitaire.
L’asperge fournit un bon apport en oligo-éléments dont le fer, le cuivre, le phosphore et le zinc.

Naturellement anti-oxydante et diurétique, elle permet de réguler le transit intestinal en douceur et l’élimination des toxines.

Peu calorique, on peut en abuser avant l’été 😉

Cependant elle est irritante pour les reins et ne doit pas être consommée en cas de tendance à la cystite, prostatite, néphrite ou goutte. Les asperges renferment des purines qui se transforment en acide urique pouvant nuire au bon fonctionnement des reins.

Pour remplacer la mayonnaise voici une sauce toute simple qui se marie très bien avec les asperges blanches.

Ingrédients :

  • 2 cuillères à soupe de purée d’amande blanche
  • 2 cuillères à café de moutarde
  • le jus d’1/2 citron bio
  • 2 cuillères à soupe d’huile d’olive bio 1ère pression à froid
  • 1 petite gousse d’ail émincée
  • 1 pincée de sel
  • un peu d’eau pour plus d’onctuosité

Mélanger le tout et accompagner vos asperges cuites à la vapeur, bon appétit 🙂

 

Quiche sans gluten aux poireaux

Une recette de tous les jours simple à faire avec les légumes de saison. Accompagnée d’une belle salade ou de crudités on a un plat complet. Pour l’assaisonnement, je mélange huile d’olive pour le goût et huile de colza pour l’apport d’oméga 3.

Pour la pâte :

  • 180g de farine de riz
  • 60g de farine de sarrasin
  • 10 cl d’eau
  • 6 cl d’huile olive
  • 1 cuillère à café de curcuma

Pour l’appareil :

  • 20 cl de crème de riz ou de soja bio
  • 2 œufs bio
  • 1 pincée de poivre et de sel

Mélangez dans un saladier les farines et le curcuma. Incorporez l’huile d’olive et l’eau puis mélanger à l’aide d’une cuillère en bois ou un robot jusqu’à l’obtention d’une boule de pâte.

Etalez la pâte à tarte et répartissez la dans un moule à tarte.

Faites cuire les poireaux à la vapeur.

Préchauffez le four à 180° (th6). Dans un saladier, mélangez la crème avec les œufs le sel et poivre (on peut ajouter un peu de cumin). Incorporez les poireaux.

Répartissez la préparation sur la pâte et enfournez pour 30mn. Bon appétit !

 

 

Petit déjeuner sans gluten sain et rapide

 

Voici ma nouvelle routine pour le petit déjeuner que j’aime gourmand, sain, digeste et nutritif : j’ai trouvé mon bonheur dans une préparation nommée « l’éveil du Bouddha » de la marque Iswari.

Prêt immédiatement en ajoutant simplement un lait végétal (riz, amande…) ou simplement de l’eau. C’est très rapide on y ajoute un lait végétal (riz, amande…) légèrement réchauffé pour moi ou simplement de l’eau. On mélange et on peut y ajouter de la compote, un fruit frais, des fruits secs, des graines…Cela permet de varier !

Le goût est délicieux 😉

Je chauffe légèrement le lait végétal (riz-amande tout en douceur) et la compote. Je mélange le lait et 2 cuillères à soupe de l’éveil du Bouddha, j’ajoute la compote, 1 pruneau, un peu de pollen frais (un des aliments les plus complets au monde) qu’on trouve au rayon congélation des boutiques bio. Pas besoin de sucrer il y’a déjà un peu de sucre de coco à indice glycémique bas.

Sans gluten et vegan, cette préparation contient de nombreux super-aliments crus, biologiques : sarrasin moulu, lucuma poudre, chia moulue, ananas poudre gelé-séchée, lin moulu, sucre de fleurs de coco, sarrasin germé, amandes moulues, herbe de blé en poudre…

J’aime celui au chanvre mais il en existe aussi à la banane-cacao, maca-vanille, à la mangue…

Ils ont un code de conduite strict quant à l’approvisionnement de leurs produits. Ils s’assurent :

  • qu’ils soient issus de l’agriculture biologique ou de la cueillette dans des régions sauvages et non polluées
  • qu’ils proviennent de fermes labellisées commerce équitable, quand cela est possible, avec des revenus justes pour les producteurs et leurs familles et l’amélioration des infrastructures des populations autochtones.

Si vous avez envie d’essayer, sachez que vous trouverez les produits Iswari dans les boutiques bio comme LA VIE CLAIRE, NATUREO, BIOCOOP ou sur internet.

C’est un peu cher mais on le trouve sur leur site en format 1kg plus abordable si comme moi on adore :

Accueil

Une de leur devise: Santé, Goût et Sagesse!

Moi j’adhère !!!